Un murmure par la fenêtre, un embruns dans la tête..

Un souffle, doux et parfumé,
une étincelle qui s'échappe d'un rai de clarté..

Les ombres qui dansent sur les pavés,
les frissons de mon coeur qui chante, la volupté de l'été.

Les questions qui s'élèvent en montagnes de pensées,
les réponses qui tombent, en miettes ou en fumée.

Les poussières de soi qu'on laisse s'envoler,
les rubans que l'on noue sur ses poignets..

Tout ce qu'on a pu emprisonner..
Tout ce qui sera, ou déjà a été.

Tout oeuvre ensemble à cet entremêlât compliqué.

Ce complot espiègle, parfois si détestable,
qui s'amuse à entortiller les voiles,
à faire glisser les vagues sur les châteaux de sable...

qui susurre à mi-mots, le secret des étoiles.

baindeminuit

Les mots qui sortent la nuit ne sont pas toujours là pour être compris.
Il faut les laisser vivre leur vie, posés sur un coin du lit.