Juste quelques mots partagés.
Deux échanges de quelques minutes à peu près. Avec des personnes connues au lycée.

Des liens ayant pris un air plus ténu à mesure que le temps passait.

Pour certaines personnes, "loin des yeux loin du coeur" est une réalité..
Difficile parfois de deviner pour qui l'adage est vrai, et pour qui il est billevesée.

Les jolies choses que je garde en moi, elles ne périment jamais.

Avec le premier on s'était perdu de vue pendant des années. C'est le hasard qui nous avait fait nous recroiser.
Je ne l'aurais pas cru, mais il m'a reconnue. Quand je l'ai vu me sourire, des larmes ont brouillé ma vue.. il était revenu.

On a discuté un peu là, sans raison particulière. Juste un sursaut, comme un écho d'hier.
C'était comme si on avait toujours été les meilleurs copains. Je me suis sentie étrangement bien.

Le second n'a jamais été hors radar, mais a vaguement subi mes époques les plus noires.
J'osais plus trop l'approcher, j'avais peur d'à nouveau gaffer. J'avais peur de le fâcher, de tout définitivement ruiner.

Il a commencé par un sms pour m'envoyer une heureuse nouvelle. C'était comme me dire "viens, on oublie les petites querelles".
Et puis il m'a dit que lui aussi de son côté, il ne laissait pas ni les erreurs, ni temps et distance tout gâcher.

 

Tous deux m'ont raccordée en un instant à leur vie bien chargée.
Ils ont redonné un peu de force au lien qui aurait pu s'étioler, disparaître, peut-être à jamais.

Ils m'ont offert un présent des plus lumineux et légers.

C'était doux comme les plumes d'un oreiller.

Comme un petit cadeau, pour ensoleiller ma journée.


Chance et bonheur n'ont pas besoin de tout un alphabet...