04 novembre 2019

Sur les réseaux sociaux.

Baladée par mon moral qui fait un peu le yoyo, je m'interroge sur les réseaux sociaux.J'y suis pour avoir quelques nouvelles, du monde, et de mes proches qui ne jurent plus que par cela. C'est un peu fini le courrier, ou même les courriels. Mais sans ça, irais-je encore ? Je ne sais pas. Pas sûre. •  Pendant les périodes un peu plus basses, je mène mes petites batailles partout où je peux, et je délaisse ces réseaux. Quand j'y reviens faire un saut, je suis toujours assaillie par toutes sorte de choses plus ou moins folles ou... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 13:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

21 octobre 2019

C'était ça !

L'une des plus grosses nouvelles récentes.. J'avais entamé une démarche pour obtenir une réponse.  Ca s'est fait en plusieurs fois avec des psychologues. On a fait plusieurs tests ensemble. Dans l'ensemble, c'était plutôt amusant en fait, même si j'ai maugréé comme un poux quand le chronomètre m'empêchait d'aller jusqu'au bout d'un exercice, ou bien quand j'avais l'impression d'avoir pas mal perdue depuis que mon cerveau ne sert plus trop (pas de boulot et presque aucune activité sociale j'imagine que ça joue..). Avant, et... [Lire la suite]
08 octobre 2019

Regard. (liste 20 & Défi 234)

♫ Cinq heures. Dans les villes reprennent lentement cours les cycles excentriques de la population qu'on dit "normale".Celle que je comprends si peu, où je n'ai pas ma place. J'ai tant essayé. Progressivement, j'apprends à l'accepter.J'efface mon ardoise, j'érode la culpabilité. Je n'ai pas toujours pu choisir, si ce n'est de malgré tout avancer.J'ai la chance de pouvoir me reconstruire dans mon coin, seule ou en séance sur canapé.J'imagine et me souviens, un bref moment, les gens qui aux aurores déjà défilent dans une cohue... [Lire la suite]
25 septembre 2019

Je ne comprends pas.

Ça va mieux depuis, mais la dernière fois que ça n'allait pas, j'ai pondu ça.Ne sachant pas quoi en faire, je le pose là. Non je ne comprends pas ce monde qui marche sur la tête.Qui s'imagine que l'argent immunise contre le besoin d'avoir une planète. Nous n'en avons qu'une seule. Unique, merveilleuse, et en péril.Parce que l'humanité semble vouloir montrer qu'elle est constituée d'imbéciles. Nous sommes des idiots, à ne pas voir ce qui compte vraiment.De l'eau, de l'air, de quoi manger, un abri, et des proches aimants. L'humain... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 septembre 2019

Je suis Alice.

 ♫ Je suis Alice, au pays étrange et lointain des merveilles,Et je tombe en silence, vers la nuit et le soleil..Suis-je devenue folle ? Je marche sur la tête et les murs,Ultrasensible aux vents, aux échos et leurs murmures.Il n'y a point de chemin, juste un labyrinthe sombre,Sans personne, excepté des fantômes, rampant tels des ombres..A la fois scientifique et cobaye, j'expérimente à l'infini,Les fleurs la tête en bas s'amusent de mes échecs et de mes pluies.Il est l'heure du thé, je suis fatiguée. Ciel ce que ce monde est... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 00:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 mai 2019

Mes combats "ridicules".

J'ai rechigné à le poster celui-là. Mais puisqu'on est dans la lignée des articles guère joyeux, autant y aller à fond. J'ai parfois l'impression d'être constamment en guerre. En guerre contre le monde, et surtout contre moi-même. Chaque jour m'appporte son lot d'épreuves, et je ne parle pas de la vie qui vous pousse dans vos derniers retranchements quand elle en a l'occasion. Je parle des petits combats que je mène pour ainsi dire au quotidien et qui, aux yeux du monde, sont ridicules. Comme si personne d'autre n'avait besoin de... [Lire la suite]

03 avril 2019

Différente..

Petit poème de fin d'automne 2018 que je n'avais pas encore posté. Il est plus sombre que mon ressenti actuel, (lequel est un peu plus léger depuis ce début d'année), mais il reste pas mal d'actualité. E st-il seulement possible pour elle de s'adapter vraiment ? T ellement d'efforts, tellement de larmes, et cependant N ul changement n'a suffit, elle s'est juste effacée lentement.. E garée, blessée, elle détonne encore, mais pourquoi, comment ? R efoulant du mieux possible pensées et sentiments, ... [Lire la suite]
23 mars 2019

L'effet Mélopée.

Désolée si ça part un peu dans tous les sens et si c'est indigeste, c'est comme ça (et pire encore) dans ma tête. Il y a peu, j'ai revu Mélopée. Cela faisait un petit moment. Grâce au travail effectué ensemble, j'ai moins besoin, contrairement au tout début où une fois par semaine n'était pas de trop. C'est la troisième fois que cela l'étonne. Je me demande si cela lui fait de la peine, ou si c'est juste de la surprise. J'espère qu'elle ne le prend pas mal, car je trouve pour ma part que c'est une excellente chose : c'est une preuve... [Lire la suite]
21 mars 2019

Cauchemar : le monstre.

Je sais bien que mes cauchemars sont sans intérêt pour d'autres que moi. Qu'il vaudrait mieux que je raconte mes jolis rêves qui ne manqueraient pas de plaire. Mais ils ne se décrivent pas. En fait, rien ne peut réellement retranscrire un rêve dans toute sa splendeur, ou un cauchemar dans toute son horreur. Autant je me fiche d'abîmer mes cauchemars, autant je n'irais pas défigurer mes rêves. Et puis les rêves, il n'y a pas besoin d'en parler... Alors que les cauchemars, parfois, on aimerait bien les évoquer, les décortiquer. Ou... [Lire la suite]
06 mars 2019

Régénérescence...

"Oh lala ce que c'est joli !! Oh c'est spectaculaire !! " s'est exclamé hier matin l'infirmière devant ma chute de rein. Enfin non, pas tout à fait. Plus exactement, devant la plaie toujours à vif qui s'y trouve et qui, par miracle, s'est considérablement bien régénérée en l'espace d'un mois et demi. C'est le premier compliment que j'entends de sa part, dommage qu'il ne soit pas vraiment pour moi." Vous en avez de la chance, chez vous ça va à une vitesse incroyable !"Oui, j'ai de la chance. Dans mes malheurs le plus souvent, mais je... [Lire la suite]