10 octobre 2019

Le dossier... 4 (principalement)

Un peu en vrac. Ca avance, sans avancer vraiment, mais on prend ce qu'on peut.J'ai enfin pu avoir mon rendez-vous chez la gynéco recommandée par l'hôpital en charge de mon dossier FIV DPI. Pour qu'on se rencontre, et qu'on puisse l'inclure à l'affaire, histoire que ça puisse démarrer un jour. Pour faire le lien entre eux et moi, et assurer le suivi quand on commencera le parcours pma. Le premier ressenti n'est pas exceptionnel. Elle n'est ni bien, ni mauvaise. Disons que ça aurait pu être bien pire (j'ai rencontré tellement de tarés... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 12:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

27 septembre 2019

La salle de musique.

♫ C'était une salle au rez-de-chaussée, la porte cachée derrière la mosaïque d'un vaste couloir.En entrant, on se trouvait face à un mur composé de fenêtres, tout juste barré de deux colonnes. Je crois que les autres murs étaient rosés-gris. À côté des fenêtres qui donnaient sur le parking des professeurs, sur la droite, il y avait la petite porte menant à la réserve. Réserve dans laquelle trônaient de grosses étagères, en bois ou en métal, pleines de bacs, de polycopiés, de partitions, de cds, de quelques instruments pas trop chers... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 16:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
02 juin 2019

Partir sur l'instant. (les impromptus)

Ah. Thème un peu délicat. Enfin si on veut. C'est surtout que ça me colle directement au réel.Partir sur l'instant. J'aimerais en être capable. En fait, je pense que je le suis, mais pas seule. Seule, je manque de courage et d'esprit d'aventure une grande majorité du temps. Mais à deux... Ce que j'aimerais qu'une amie ou mon Superman se ramène un matin en me disant "Viens, on part" !Enfin, en espérant que ce ne soit pas pour aller acheter du pain ou quoi, bien sûr. Plutôt pour visiter le monde. La France dans ses moindres recoins... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 13:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 mai 2019

Promenade "in extenso".

Le mois de mai étant devenu un mois terriblement lourd à mon coeur, et étant de nouveau dans un épisode compliqué depuis quelques temps,j'ai décidé de mettre sur orbite ce que je "devais faire". J'ai eu envie de faire ce dont j'avais envie, et sans me prendre la tête sur quoi que ce soit !J'ai pris mon bien aimé appareil photo, mes vieilles baskets, le pantalon le plus confortable que j'ai, mon antique casquette, et après une heure et demi de négociation avec moi-même je suis sortie. Sur ma liste, aucune course alimentaire risquant... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 17:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 mai 2019

Un courrier en attente.

Habituellement, je suis toujours à jour de courrier. Mais pas ce mois-ci. Un surtout traîne sur le bureau, et je dois prendre une décision. Je ne suis pas très forte pour cela. Pourtant ce n'est pas quelque chose de réellement important. C'est même limite parfaitement inutile. Mais ça traîne, attendant que je me décide, ou que le temps décide pour moi.L'intention aux origines était certainement louable, mais depuis des années et surtout aujourd'hui, cela me fait l'effet d'une mascarade (pour ne pas dire d'un étron puant). • Je n'ai... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 12:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 avril 2019

Envie de m'envoler ..

Un vieux poème que j'aime bien, même si aujourd'hui il me parle moins. ♫ Envie d'avoir des ailes immaculées,Nuage parmi les nuages, m'envoler..Visiter des mondes lointains, inexplorés,Immergée dans un océan d'étoiles gelées.Envie de danser dans un vent plus léger.Déserter cet ici insensé, où je n'ai nulle place,Effacer jusqu'à la plus infime de mes traces...M'évader vers un ailleurs, à tout jamais.Etre autre chose que ce moi que je hais,Naître autre part, dans un onirique conte de fée.Voler encore et toujours plus haut vers la... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 avril 2019

"Je veux"...

Nouvelle séance avec Mélopée. Avec toutes les petites choses qui se sont passées dernièrement, j'en avais bien besoin. Par contre, ça m'a encore pas mal remuée. C'est simple, depuis, je ne fais que dormir, dormir et... être malade. Il y avait un bout de temps qu'une séance ne m'avait pas assommée à ce point... • Depuis la dernière fois, j'avais carrément oublié l'exercice que j'avais à faire. Celui que je n'avais pas compris. Alors on a creusé un peu plus. Deux mots sont revenus, incroyablement grands, puissants, et lourds :... [Lire la suite]
23 mars 2019

Voyage de la conscience.

C'est comme un petit bout d'espoir qui flotte dans le vent,une plume de phénix qui danse sur le firmament. On voudrait l'attraper, depuis le balcon, la main avancée,elle effleure nos doigts, avant de s'envoler. Sans trop savoir pourquoi, on quitte la maison, et on lui cours après,Et quand elle prend l'océan, on prend un bateau amarré... On suit l'étincelle comme on suit un courant,son cap maintenu vers l'inconnu loin devant. On essuie des tempêtes et des raz de marée,bien des fois on croit le naufrage arriver.. Finalement un beau... [Lire la suite]
Posté par Landrynne à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 mars 2019

L'effet Mélopée.

Désolée si ça part un peu dans tous les sens et si c'est indigeste, c'est comme ça (et pire encore) dans ma tête. Il y a peu, j'ai revu Mélopée. Cela faisait un petit moment. Grâce au travail effectué ensemble, j'ai moins besoin, contrairement au tout début où une fois par semaine n'était pas de trop. C'est la troisième fois que cela l'étonne. Je me demande si cela lui fait de la peine, ou si c'est juste de la surprise. J'espère qu'elle ne le prend pas mal, car je trouve pour ma part que c'est une excellente chose : c'est une preuve... [Lire la suite]
20 mars 2019

Triangularité (les impromptus)

Trois, c'est le nombre qu'on sera peut-être enfin un jour,Rêvons un peu : papa, maman, rencontrant bébé d'amour.Il est si tard déjà, et pourtant tellement trop tôt pour le voir,Alors que la route s'étend là, peut-être, invisible dans le noir.Nous sentons bien nos coeurs s'emballer, tant outre mesure,Gageons que cette fois, l'on ne souffrira pas d'autre coup dur.Utopistes, des fois on s'y voit déjà, à faire comme ceci ou celà,La vie comblée par l'arrivée d'un petit être à prendre dans les bras,Aimé au dela de tout, à guider sur le... [Lire la suite]